Historique

Créer, c'est se souvenir...
Victor Hugo

Dans la nuit du 24 au 25 novembre 1844, un incendie éclate à l’auberge de la Fleur-de-Lis et se propage à plusieurs immeubles voisins. Le 4 décembre 1844, le conseil d’etat charge la commission instituée après l’incendie de 1833 d’élaborer, en collaboration avec le maire et l’ingénieur des ponts et chaussées, de pury, un plan de reconstruction basé sur les principes suivants: corriger le tracé de la grand-rue et prévoir une rue dans l’axe de l’hôtel de ville.

Auberge de la fleur-de-lys. reconstruite et réalignée après l’incendie de 1844. Massif allongé comprenant 3 parties, totalisant 13 travées. Perron avec parapet en fonte desservant la partie occidentale. Sur la façade de la partie médiane, plaque commémorative de marbre noir célébrant le 50e anniversaire de la révolution républicaine (1848-1898), qui avait éclaté ici. A l’arrière, véranda à fenêtres en plein cintre, revêtue de plaques de fer blanc.


source: insa (inventaire suisse d’architecture) 1850-1920, Le Locle, 1991